blog maison
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
fabriquer un volet pliant

Comment fabriquer un volet intérieur pliant ?

Que ce soit pour remplacer un vieux volet ou des volets électriques qui ne vous plaisent plus, il est tout à fait possible de fabriquer un volet pliant soit même. L’opération est accessible à tout le monde et même facile si vous possédez déjà les bons outils. Suivez nos instructions pour savoir installer un volet pliant à l’intérieur de votre maison en un rien de temps !

Les matériaux et outils pour fabriquer ses volets intérieurs pliants

Avant d’aller plus loin, il faut vous munir :

  • De planches ou lames de bois aux dimensions des volets
  • D’une scie électrique
  • D’une perceuse visseuse
  • De pentures (charnières) pour volet ; en prévoir deux ou trois par volet selon la longueur de celui-ci
  • De la résine de scellement chimique

Choisir la matière d’un volet intérieur pliant

Le volet intérieur pliant peut-être composé de différents matériaux. Le choix du matériau dépend de l’esthétique recherché, de vos goûts et de votre budget.

Le PVC

Le PVC est sans doute le matériau le plus accessible, car ne coûtant pas très cher. Il offre aussi une isolation relativement bonne qui n’est pas à négliger, surtout en hiver. Cependant, le PVC n’est pas le plus esthétique et peut donner un effet « bas de gamme. »

Les plus :

  • Il s’agit du matériau le moins coûteux 
  • Il est facile d’entretien
  • Le PVC est léger

Les moins :

  • Il n’est pas très esthétique

Le bois

Matière naturelle et noble par excellence, le bois reste un incontournable pour tout ce qui concerne le bricolage. Très bon isolant, le bois à l’inconvénient de demander un entretien régulier et coûte assez cher.

Lire aussi :  Comment poser des volets pliants ? Les étapes à ne pas manquer

Les plus :

  • Matière noble et naturelle
  • Le bois offre une excellente isolation
  • Il apporte du cachet

Les moins :

  • Le bois coûte assez cher comparé aux autres matériaux
  • Il demande un entretien tous les 2-4 ans

L’aluminium

Petit nouveau de la construction, l’aluminium s’impose de plus en plus. Il a l’avantage d’être entièrement recyclable et pas trop cher. En plus de cela, l’aluminium ne demande aucun entretien.

Les plus :

  • L’aluminium ne demande pas d’entretien
  • Ce matériau est recyclable
  • Il coûte moins cher que le bois

Les moins :

  • L’aluminium est un mauvais isolant

Quel type de bois choisir pour un volet pliant ?

Si vous optez pour du bois, nous vous conseillons un bois léger comme le sapin ou l’épicéa. Le bois se doit d’être résistant à l’eau ou traité de façon à ne pas craindre l’humidité.

Le bois pour les volets peut être acheté en planches ou en lames de bois prédécoupées et prêtes à être emboîtées. Dans le cas de lames de bois à emboîter, il faut impérativement consolider la structure avec le fameux Z.

Le Z est un ensemble de trois planches, clouées en haut, en bas et en diagonale de façon à consolider le volet et éviter que celui-ci ne se déforme.

Comment monter et fixer les pentures de son volet pliant ?

Petite leçon de lexique avant de commencer : la penture est le gond qui maintient le volet et permet son rabattage.

Pour un volet, la penture se doit d’être longue (spécial volet). Celles-ci doivent s’arrêter à environ 1 cm du bord du second volet. Les points techniques à retenir sont :

  • Choisissez une penture coudée pour le volet qui sera fixé au mur. Les autres doivent être droites et découpées à la meuleuse pour obtenir la taille idéale.
  • Nous vous conseillons également de choisir une penture coudée avec un œil de 16 mm.
  • Le volet qui sera rabattu se doit d’être plus petit que le premier volet sur lequel il sera plié.
  • Si les trous de fixation au mur ne sont pas déjà percés, pensez à déporter de 3 cm vers l’extérieur la première penture qui y sera fixée, pour faciliter le rabattage.
Lire aussi :  Comment réparer un volet en PVC ? Nos solutions !

Positionnez les pentures

Un volet peut avoir besoin de 2 à 3 pentures selon sa hauteur. Un volet pliant de fenêtre aura besoin de 2 pentures, alors qu’un volet pliant de porte en demandera 3.

Positionnez la première penture sur le premier volet. Placez une penture à une distance de 13 à 18 cm de chaque extrémité haute et basse du volet. Si le volet est haut, placez une troisième penture au milieu. Pour le premier volet, les pentures doivent être coudées.

Vissez les pentures et les charnières

Une fois les pentures du premier volet vissées, placez la charnière de pentures à l’extrémité de chaque penture. La charnière doit se caler entre les deux volets pour permettre le pliage de ceux-ci. Vissez la charnière à la penture du premier volet.

Il est temps de passer au second volet. Positionnez les pentures droites du second volet dans le prolongement du premier, emboîtez-les sous la charnière. Une fois les pentures en place sur le volet et dans la charnière, vissez le tout ensemble.

Si vous souhaitez peindre vos volets, vous avez le choix entre dévisser les pentures ou peindre les pentures avec le tout.

Comment installer des volets pliants ?

Les volets sont montés, félicitations ! Il ne reste plus qu’à les installer. Pour cela, placez vos volets fermés dans votre cadre pour vous assurer qu’ils conviennent. Effectuez les dernières coupes ou ajustements d’usage.

Percez le mur pour sceller les gonds

Les volets sont en place ? Il faut commencer par les visser au mur.

Pour cela, prenez un gabarit à visser qui vous aidera à bien positionner le trou dans le mur. Grâce au gabarit, percez le mur au niveau de chaque extrémité de penture coudée.

Lire aussi :  Comment poser des volets pliants ? Les étapes à ne pas manquer

Soufflez ou utilisez un aspirateur pour retirer toute la poussière des trous avant le scellement chimique.

Placez les gonds et sceller chimiquement

Utilisez un système de scellement chimique, le plus souvent une résine, pour fixer les gonds dans le mur. Avec un pistolet, remplissez le trou de résine et placez votre gond.

Rentrez votre goupille pour fermer le gond et utilisez un élastique pour serrer votre œil de penture coudée, le gond et la goupille ensemble. Répétez l’opération pour chaque penture. Attendez que la résine soit totalement sèche et retirez les élastiques.

Félicitations, vous venez d’installer vos volets !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *